LIFE STYLE

Ces serpents qui s'invitent dans vos rêves ... 

Rêver de serpent est l’un des rêves les plus fréquents. Il est présent autant chez les hommes que chez les femmes. Le serpent fait partie des animaux phobiques "classiques" avec la souris, le rat et le chat. Le rêve de serpent a de multiples interprétations selon que l’on utilise une approche théorique ou une autre. Le serpent semble condenser en lui-même beaucoup de projections et ce, depuis la nuit des temps.

Scénario-type
Le rêve de serpent ne laisse jamais indifférent. Ce sont des reptiles froids et qui sont souvent représentés par leurs corps ondulant, d’où le lien souvent décrit avec le sexe masculin. Les rêves de serpents sont de plusieurs natures : on peut regarder un serpent, l’avoir sur soi, il peut étrangler, on peut le voir glisser sur le corps d’une autre personne. Beaucoup de rêveurs parlent également de rêves où ils aperçoivent des nids de serpents grouillants et menaçants. 

Variantes de ce rêve 
Rêver de se faire mordre par un serpent, rêver de pénis, rêver d’œufs de serpents, rêver de limaces, d’anguilles ou de têtards, rêver de lézards, rêver de morceaux de bois morts, rêver d’Adam et Eve, rêver du monstre du Loch Ness, rêver d’être étranglé(e) Signification du rêve de serpent

Interprétation freudienne
Selon Sigmund Freud, le serpent dans les rêves (qu’il soit seul ou plusieurs) est un symbole phallique (représentation du pénis dans l’inconscient). Il représente une figure masculine et la façon dont se vit la sexualité du rêveur. En fonction des émotions ressenties face au serpent ou des situations vécues, le rêve racontera où en est le rêveur avec sa pulsion sexuelle et son désir. Le serpent peut être aussi une représentation directe de l’inconscient puisque selon la théorie freudienne, celui-ci est essentiellement sexuel. Lorsqu’un homme rêve de serpent, des liens peuvent exister avec une peur de la castration ou l’angoisse d’être sous la domination de pulsions sexuelles trop fortes et immorales. Pour une femme, le rêve de serpent peut représenter une envie d’être pénétrée ou le besoin direct de posséder elle-même un pénis.

Interprétation jungienne 
Le serpent est le symbole de l’énergie vitale, parce qu’il possède la possibilité de changer de peau. De nature hermaphrodite, il contient les contraires, le bon et le mauvais. Il est l’animal du Dieu Esculape, celui de la guérison. Il est manifesté par le caducée et chasse le poison hors de l’eau. Symbole de l’immortalité, l’Ouroboros, il avale sa propre queue formant ainsi un cercle éternel. Dans l’interprétation des rêves jungienne, le serpent représente tous les éléments du rêve. Vous rêvez de serpent, mais vous êtes également ce que représente le serpent. Supposons que le rêveur est le serpent : dans ce cadre, il représente certains éléments refoulés et en même temps, il attire l’attention sur des énergies en passe de devenir agissantes de manière positive ou négative. Le rêveur doit prendre conscience de son ambivalence, que ce soit au sens profond ou dans le cadre de la réalité quotidienne. Un positionnement s’impose pour que l’accomplissement se fasse et que les possibilités jusqu’alors ignorées se révèlent. Symbolique du serpent dans les rêves 

Le serpent dans la tradition judéo-chrétienne
Dans la Genèse, le serpent est la représentation symbolique de la connaissance interdite, du péché, c’est-à-dire de la sexualité. Contrairement à des lectures trop hâtives du texte, le serpent ne représente pas un interdit mais une mise en garde. Accepter la sexualité, c’est sortir du monde de l’enfance (l’Eden) pour entrer dans le monde adulte, celui des responsabilités. Le serpent est le signe de la possibilité effrayante de se confronter à la différence des sexes et à l’union charnelle. Mais c’est aussi la chance donnée de rencontrer l’amour au travers du langage des corps. 

Dans la tradition tantrique indienne 
Le serpent est appelé Kundalini. Il est symboliquement lové à la base de la colonne vertébrale au niveau du premier chakra (en sanscrit : roue d’énergie). Il est identifié à Shakti qui est l’aspect féminin du dieu Shiva. Quand le serpent s’éveille, il se déroule, activant chaque chakra majeur (au nombre de 7) et montant le long de la colonne vertébrale jusqu’au sommet du crâne. L’adepte a ainsi accès à la connaissance et à la conscience de sa nature divine. 

 Source: www.doctissimo.fr

Commentaires