Festival de Cannes: le Pavillon Africain met en lumière les cinémas d’Afrique

 Organisé par l’Agence Culturelle Africaine (ACA) et parrainé par l’Union africaine, le Pavillon Africain s’installe sur la Croisette, au cœur du Village international du Marché du film de Cannes du 6 au 17 juillet 2021. Pour sa 3ème participation consécutive, le Pavillon Africain est le lieu privilégié de rendez-vous des professionnels du continent, et accompagne les jeunes talents d’Afrique.

Un Pavillon panafricain

Parrainé par le Président en exercice de l'Union Africaine, Monsieur Félix Tshisekedi, Président de la République Démocratique du Congo, le Pavillon Africain a pris une ampleur panafricaine, une ouverture nécessaire en cette année 2021 dédiée aux Arts, à la Culture et au Patrimoine par l’Union Africaine. Pour sa 3ème participation consécutive au Festival de Cannes, le Pavillon Africain continue d’accompagner les cinémas d'Afrique, particulièrement bien représentés cette année sur la Croisette avec plusieurs films en Sélection officielle.

Deux films sont en lice pour la Palme d'Or : « Lingui, les liens sacrés » du réalisateur tchadien Mahamat Saleh-Haroun et « Haut et fort » du réalisateur marocain Nabil Ayouch. A la Semaine de la Critique, l’Afrique est représentée par « La femme du fossoyeur » du Somalien Khadar Ayderus Ahmed, « Une histoire d’amour et de désir » de la Tunisienne Leyla Bouzid et le film « Plume » de l’Égyptien Omar el Zohairy. A la Quinzaine des réalisateurs, on a la co-production franco-américano-rwandaise « Neptune Frost » de Saul Williams et Anisia Uzeyman.

Aminata Diop Johnson, directrice et fondatrice du Pavillon africain à Cannes : « Le Pavillon Africain que nous mettons en place avec l’Agence Culturelle Africaine existe depuis 3 années. Nous l’avons mis en place pour accompagner les professionnels du cinéma africain du continent, de jeunes talents, leur donner de la visibilité, leur permettre de faire du networking, de présenter leurs projets en développement... Pour nous, c’est une grande chance, sur ce festival prestigieux, de pouvoir permettre aux professionnels du cinéma du continent de s’exprimer. Pour eux, c’est une opportunité d’être à Cannes, une plateforme pour se retrouver et avancer dans leurs projets. Cette année, le Pavillon n’est plus porté par le Sénégal mais par l’Union africaine, il devient panafricain ».


L'Union Africaine, la CEDEO et les officiels

Deux délégations officielles présentes au Pavillon Africain, entre le 10 et le 12 juillet dernier: l'Union Africaine représentée par Mme Mariama Cisse, Directrice des Affaires sociales et Mme Angela Martins, Chef de la Division Culture; et la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) avec M. Mamadou Traoré, Commissaire en charge de l'Industrie et de la Promotion du Secteur privé, de l'Education, de la Science & Culture et M. Maika Monteiro, Assistant Administratif de la Commission Culture. Ils ont rencontré des professionnels du cinéma du continent et d'ailleurs et dit la volonté de ces institutions à soutenir les expressions culturelles d'Afrique.

La Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso était aussi présente au Pavillon, de même que le Consul Général du Sénégal à Marseille, Abdourahmane Koita.


Talentueuses caméras d’Afrique

Le Pavillon Africain offre également l'opportunité aux jeunes réalisateurs, sélectionnés à travers le programme Talentueuses caméras d'Afrique d'ACA, de présenter leurs projets et de participer aux nombreuses rencontres professionnelles organisées sur le Pavillon Africain ou au Short Film Corner. Ils sont 11, jeunes et talentueux. Originaires du Sénégal, du Mozambique, du Nigéria, de Madagascar, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, du Congo et du Kenya, ils ont été sélectionnés avec l’appui de directeurs de festivals du continent.

Le Short Film Corner est organisé par l’Association française de Festival International du Film et se tient au Festival de Cannes du 12 au 16 juillet 2021. Il a pour but de promouvoir la rencontre des professionnels ayant une activité significative de réalisation, production, diffusion ou promotion en lien avec le court-métrage. 

Mamadou Diop, réalisateur sénégalais, participe au Short Film Corner : « On est au Pavillon Africain pour rencontrer d’autres professionnels, nouer des partenariats. C’est quelque chose d’important pour un jeune réalisateur d’être déjà au Festival de Cannes, c’est une opportunité immense d’être au Short Film Corner. En partant de Cannes, je vais emporter avec moi beaucoup de bagages intellectuels, des contacts qui vont porter des fruits par la suite, je l’espère ».

D’autres professionnels du cinéma ont été invités par le Pavillon Africain, à l’instar de Laza, directeur des Rencontres du Film Court de Madagascar, Stéphanie Dongmo, Présidente du Cinéma Numérique Ambulant du Cameroun et Moly Kane, Président du Festival Dakar Court : ils participent à diverses activités sur le Pavillon.

Moly Kane, Président du Festival Dakar Court : « Le Pavillon Africain m’a invité au Festival de Cannes, ce grand rendez-vous du cinéma en tant que Président du Festival Dakar Court. J’ai participé à la sélection de films des Talentueuses caméras d’Afrique avec d’autres festivals, on a des films qui viennent du Festival Dakar Court. Faire venir ces professionnels permet de montrer leurs films. Déjà, la bonne nouvelle est que deux talents du Dakar Court sont invités à participer à un festival en Allemagne. Par ailleurs, nous avons fait des rencontres avec d’autres réalisateurs, directeurs de festival et professionnels. Cela permet de savoir ce qui se passe dans les autres pays. Je souhaite que le Pavillon soit pérenne ; qu’il soit, chaque année, un des plus grands rendez-vous des cinémas d’Afrique et que tous les Africains s’y retrouvent ». 


Un espace de réflexion

Plusieurs conférences et rencontres professionnelles ont été organisées sur le Pavillon Africain à Cannes, sur des thèmes divers : les droits d’auteurs et leurs mécanisme le 12 juillet, avec le soutien de l’Alliance Panafricaine pour la Défense des réalisateurs et scénaristes (APASER) et Confédération Internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs (CISAC) ; une séance de picth avec les producteurs du programme Deental, mis en œuvre par le CNC en partenariat avec l’Union Européenne et ACP Culture ; une rencontre entre les professionnels du cinéma, les délégations de l’Union Africaine et de la CEDEAO ; ainsi qu’une table ronde sur les co-productions organiques et une conférence sur la formation en Afrique. Le Pavillon Africain a été inauguré officiellement le 11 juillet, en présence d’officiels et de professionnels du cinéma. 


Un espace d’affaires et de rencontres

Le Pavillon Africain est aussi un espace de rendez-vous et d’échanges pour les professionnels du monde entier qui s’intéressent à l’Afrique. Avec plusieurs centaines de visiteurs chaque jour, il est devenu un centre d’affaires incontournable à Cannes. 

Dieudo Hamadi, réalisateur congolais du documentaire « En route pour le milliard », l'un des trois films africains qui portent fièrement le label « Cannes 2020 »: « je suis arrivé hier, j’ai participé à plusieurs soirées et réunions et à chaque fois j’étais le seul Africain à ces rencontres. Or, le Pavillon Africain est un endroit où on peut se retrouver, c’est ici qu’on est visible et c’est très important. On a des films, mais les gens ont du mal à les trouver. Avoir une adresse comme celle-ci, c’est ce qu’il faut faire. C’est pour cela que je tenais à venir à ce Pavillon pour marquer mon intérêt ». 

Le réalisateur et producteur camerounais Blaise Pascal Tanguy abonde dans le même sens : « Le Pavillon Africain est une initiative louable hyper importante non seulement pour l’ensemble des professionnels du cinéma africain qu’il rend visible à Cannes, mais aussi pour ceux qui souhaitent produire ou tourner en Afrique. Personnellement, la présence du Pavillon m’a permis de faire de très belles rencontres qui, je l’espère, aboutiront à la réalisation de projets que je porte depuis des années ». 

Le Pavillon a aussi accueilli le cocktail de « Lingui, les liens sacrés » de Mahamat Saleh-Haroun, en lice pour la Palme d’Or, après la Montée des marches et la projection du film.

 

Les partenaires

Le Pavillon Africain est parrainé par Félix Tshisekedi, Président de la République démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union Africaine. Il est également soutenu par la CEDEAO et plusieurs autres partenaires. 

C:\Users\stephanie\Desktop\Photos Cannes 2021\pr3.jpeg


Service de la communication

Pavillon Africain 2021 

Tel Whatsapp : 00237 675 11 76 62



Commentaires